Notez l'article 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

TEST Lenovo Y700 avec Linux

Je vous invite, après lecture, à me laisser un commentaire ou à noter cet article afin de m'aider à m'améliorer (ou me corriger si besoin). Je vous en serais très reconnaissant. De même n'hésitez pas à intervenir si vous avez des questions. Bonne Lecture !

Mes besoins en materiels informatiques devenant plus important, j’ai décidé de m’équiper enfin d’une machine performante. Après moult recherches j’ai jeté mon dévolu sur un LENOVO Ideapad y700-17isk, par opportunisme un peu (vente flash) mais aussi car j’ai déjà eu plusieurs machines de cette marque et ils m’ont toujours satisfaits.

Une fois reçu, Comme un gamin j’ouvre le précieux et découvre un produit d’une très belle finition.
la chose qui frappe quand on a jamais eu l’habitude de tenir entre ses mains un objet comme celui ci c’est le poid. Presque 4kg. on dirait peu mais ne vous avisez pas de le porter à une main….

Quelle joie en tout cas d’avoir enfin un écran digne de ce nom ! Et quelle joie de voir s’ouvrir le système en 7 secondes !! Quelle joie enfin de voir la réactivité du bidule !!

 

Spécifications techniques

 

  • Ecran 17 pouces IPS Full-HD dalle matte.
  • SSD 128 + HDD 1to en 5400tr.
  • Intel core i5 4 coeurs.
  • 8go DDR4.
  • Geforce GTX 960M 4go dediés gddr5.
  • Clavier Retro-éclairé.
  • Enceintes jbl avec subwoofer integré.
  • Bluetooth.
  • Batterie soit disant 60h..mouai c’est un peu comme la conso d’une wolkswagen si vous voyez ce que je veut dire…maintenant je pense que le système linux y est aussi pour beaucoup).

 

Config et installation

 

Comme vous l’avez compris Windows n’étant plus tellement ma tasse de thé, depuis l’arrivée intempestive de la version 10, j’ai voulu installé une Debian sur cette belle bécanne.

La question fût tout d’abord de savoir si je conservais Windows. J’ai tout de même opté pour le garder, étant donné que le pc me servirais pour du développement. De plus ne sachant pas si je pourrais jouer confortablement avec linux je me suis tourné vers un Dualboot.

La question était aussi de savoir comment monter mon linux sachant que la machine est équipée d’un SSD. Il fallait garder la puissance et la rapidité du SSD sans pour autant se priver de l’espace de stockage du Téraoctet voisin.

La grande inconnu était surtout la compatibilité des composants avec linux. Tout cela étant relativement récent ce n’étais pas gagné.

 

1/ Partitionnement

 

J’ai donc choisi dans un premier temps le partitionnement suivant.

Racine : SSD 10go

home / user / tmp /var / swap sur le HDD respectivement   200go / 20go / 10go / 20go / 10go

 

Plus tard à l’utilisation cela ne s’est pas révélé très efficace. La rapidité d’échange entre le SSD et le HDD n’est pas hyper bonne.

J’ai donc modifié tout ça pour arriver finalement à ce partitionnement.

Racine / user : SSD 30go

home / tmp / var / swap :  200go 10go 20go 10go

Là c’est beaucoup beaucoup mieux. Les échanges entre le user et le système sont beaucoup plus rapides et la fluidité du système graphique est bien meilleure.

 

 

2/ Installation

 

Le Système n’a pas posé de souci pour l’installation le dual-boot s’est bien mis en place grub est content, tout le monde vie harmonieusement dans le meilleur des mondes.

La dernière version de Jessie installée la plupart des composants vitaux sont facilement reconnus. On arrive à avoir le touchpad / le clavier / le son et la video / la connexion filaire sans souci, même le bluetooth semble fonctionner convenablement.

Pour le reste il va quand même falloir mettre les mains dans le camboui et les non initiés, ou du moins ceux qui ne veulent pas y passer des heures, ou qui ne savent pas trop ce qu’ils font, passez votre chemin et restez sous Windows.

pour ma part j’ai bien cru avoir cassé mon système à plusieurs reprise mais j’aime les sensations fortes !

 

3/ Les problèmes

 

Il m’a donc fallu tout de même lutter pour certains truc et j’ai finalement du passer par un kernel 4.9 via les backport . J’ai véritablement fini ma config en un bon petit mois tout de même)

 

  • Le wifi

J’ai cherché cherché et rien. Les firmware en tout genre, les config différentes pas moyen. La seule solution à été d’aller chercher un nouveau kernel et de passer par les backports.

J’ai donc opté pour le kernel 4.9 via les backports de Jessie puis l’installation des paquets firmware-iwlwifi et firmware-realtek (non-free)

 

  • La reconnaissance du lecteur de carte sd

L’astuce est un peu bidouille mais c’est la seule qui fonctionne.

Il s’agit de modifier le fichier de Grub. veillez à faire une copie de l’originale et dans tout les cas à noter cette astuce quelque part pour le refaire si une mise à jour écrase vos modifications.

-Editez donc le fichier /boot/grub/grub.cfg.

-Rendez vous à la ou les lignes de lancements concernées et ajoutez après « quiet » sdhci.debug_quirks2=0x4.

-la ligne doit donc donner ceci (avec bien sûr vos propre UUID etc..) :

linux /boot/vmlinuz-4.9.0-0.bpo.2-amd64 root=UUID=c5fcf8a3-ab41-4897-94a2-cc28e92e8fca ro quiet sdhci.debug_quirks2=0x4 

EDIT : Le paramètre 0x4 peut avoir des effets indésirables comme indiqué dans le post de Philippe Langdale. Il faudrait donc remplacer par 0x10000.

A better work around is setting debug_quirks2=”0x10000″ or some other value
that is non zero and doesn’t include any existing quirks. The 0x4 quirk
disables 1.8V support which means the new high speed modes (SDR104, DDR50, etc)
are not available (apparently these are only valid in 1.8V mode).

 

  • La carte graphique nvidia montée en parallele d’une intel intégré.

Le plus gros soucis ça a été ça. Je suis un gros consommateur de vidéo et il y avais un effet de tearing énorme avec firefox.

En fait ces nouveaux pc sont montés avec deux cartes graphiques. Une intégrée à la carte mère et une autre en l’occurence ici une Nvidia. le système est censé passer automatiquement de l’une à l’autre en fonction de la demande mais linux ne gère pas cela.

Je me suis donc mis en quête du pourquoi du comment et j’ai appris qu’il y avait un outil sur linux afin de gérer cela manuellement. C’est Bumblebee. cet outil permet une fois bien configuré (un tas de tuto partout sur le net et pas assez calé pour vous expliquer ça) de lancer un programme via la commande sudo optirun <commande> et donc « d’appeler » la carte graphique nvidia. Ça a eu l’air de fonctionner un temps. Mes problèmes de tearing on disparu mais j’avais des lenteurs de rendu comme du lag. J’ai finalement réglé ce problème en installant google chrome. C’est pas ma tasse de thé ça non plus mais ça a définitivement réglé mon problème. Les videos sont hyper fluides et l’image d’extrêmement bonne qualité.

Faite très Attention à l’installation de bumblebee ! Lisez plusieurs tuto avant. Certaine choses sont à éviter au risque de casser votre serveur graphique. Bon il reste les commande ctrl+alt+f1/f2 etc.. hein !

(Si à l’installation de bumblebee vous ne pouvez plus accéder à votre session graphique, ouvrez à une session tty et supprimez le fichier xorg-nvidia.conf ou autre xorg.conf et redémarrez puis reprenez l’installation de bumblebee en suivant les tutos pas à pas)

 

  • Installation de Steam

La suite logique graphiquement ça a été de tester les jeux.

Je ne suis pas un gros joueur mais tant qu’à avoir une machine conçue pour, autant voir ce que ça donne.

J’ai donc installé Steam et acheté the witcher 2 un bon MMO porté sur linux qui demande pas mal de ressources afin de pousser la bête dans ses retranchements.

Bon ba évidemment comme ça ça n’a pas marché hein faut pas rêver. Entre 5 et 10 fps avec les configs les plus basses et ça même avec la commande « optirun » censée activer la carte nvidia. En fait avec Steam cette commande n’active rien du tout.

J’ai finalement trouvé que deux problèmes rendait l’exécution agréable du jeux, impossible.

Premièrement mon partitionnement. Le /usr étant sur le HDD cela ralentissait énormément l’exécution de Steam. comment je m’en suis rendu compte…une intuition et le fait que je trouvais l’ouverture du système étrangement longue comparée au Windows qui lui, fonctionne entièrement sur le SSD. Le partitionnement refait j’ai donc rétablie l’égalité de temps au démarrage entre Windows et Linux (voir un pti chouilla mieux pour Debian) et j’ai gagné quelques fps sur the witcher…mais bon rien de significatif quand même.

Il s’avère que j’ai fini par trouver la commande miracle en rajoutant primus à ma commande optirun. cela à été radical. on sent tout de suite que la carte nvidia est bien là. désormais  je tourne à 50 ou 60 fps en full spec.

Il faudra donc bien veiller à installer primus avec bumblebee afin de lancer la carte nvidia convenablement.

la commande pour lancer Steam avec bumblebee est donc la suivante

optirun -b primus /usr/games/steam

 

  • Virtualbox :

Bon A priori avec les backport et le kernel 4.9, virtualbox ne fonctionne pas. Il contiens un bug du dkms qui à fait l’objet d’un rapport mais il semble ne pas y avoir de solution. donc soit on reste sur le kernel de départ, on a VirtualBox mais pas de wifi soit on veut le wifi et on a pas VirtualBox. Ce qui est tout de même emmerdant pour une machine sensée me servir à faire du dev.

On peut tout de même installer et faire fonctionner VirtualBox en ne passant pas par les backport avec l’installtion de la version 5.1 debian-based du site officiel d’oracle. ICI

Assurez-vous tout de même de bien avoir activer la gestion de la virtualisation dans votre bios. sinon vous aurez beau installer Vbox cela ne fonctionnera pas.

Ajoutez cette ligne dans le /etc/apt/sources.list

deb http://download.virtualbox.org/virtualbox/debian jessie contrib

Telechargez et ajoutez les clés :

wget -q https://www.virtualbox.org/download/oracle_vbox_2016.asc -O- | sudo apt-key add -
wget -q https://www.virtualbox.org/download/oracle_vbox.asc -O- | sudo apt-key add -

Puis installez virtualbox 5.1

sudo apt-get update
sudo apt-get install virtualbox-5.1

 

  • Le Subwoofer

Ne fonctionne pas malgré tout un tas de tentatives plus ou moins farfelues. le bug est remonté chez Ubuntu et Lenovo mais pas de news pour le moment.

https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+source/alsa-driver/+bug/1553685?comments=all

  • Le Bluetooth.

L’appairage se passe bien mais impossible de synchroniser quoique ce soit n’y d’envoyer un fichier. Il s’avère qu’en réalité c’est le fait d’être passé par les backports pour mon installation qui mettait le bazard. Si vous êtes là vous êtes surement dans la même situation etant donné que les backports sont un peu indispensables pour faire fonctionner la bebête.

Pour le bluetooth il suffit donc de désinstaller gnome-bluetooh (ou tout autre utilitaire de gestion bluetooth installé) et de le réinstaller via les backports. et maintenant tout roule !

 

  • Pour la beauté la suppression des log d’erreur inutiles au démarrage

Il y a des messages au boot qui sont visibles mais qui ne semblent pas influencer le bon fonctionnement du PC (messages type ACPI Exception etc..). Ils peuvent faire peur mais ils ne sont là que parce-que leur niveau à mal été paramétré par les mainteneurs. Pour les gens comme moi que ça énerve voici la solution.

Éditez une fois encore le fichier grub.cfg et sur la même ligne que tout à l’heure rajoutez « quiet loglevel=0 »

la ligne devient donc en totalité :

linux /boot/vmlinuz-4.9.0-0.bpo.2-amd64 root=UUID=c5fcf8a3-ab4**** ro quiet loglevel=0 sdhci.debug_quirks2=0x10000

 

4/ Rendre permanent

Afin de rendre les modifications précédemment faites dans le fichier grub.cfg (pour le lecteur de cartes et les logs au démarrage) définitives ou en tout cas, que lors d’une mise à jour, cela ne modifie pas vos paramétrage, modifiez directement le fichier /etc/default/grub de cette manière :

# If you change this file, run 'update-grub' afterwards to update
# /boot/grub/grub.cfg.
# For full documentation of the options in this file, see:
# info -f grub -n 'Simple configuration'

GRUB_DEFAULT=0
GRUB_TIMEOUT=5
GRUB_DISTRIBUTOR=`lsb_release -i -s 2> /dev/null || echo Debian`
GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet loglevel=0 sdhci.debug_quirks2=0x10000"
GRUB_CMDLINE_LINUX=""

 

 

5/ Conclusion 

 

Ce qui marche

  • le Wifi
  • les carte SD
  • la carte Nvidia
  • Les VM
  • les jeux
  • le bluetooth
  • Camera et micro

Ce qui ne marche pas ou qui demande a être creusé

  • gestion de l’alimentation qui baisse trop vite
  • le Subwoofer

J’espère que cet article à été clair et utile pour vous. Merci de noter cet article, et le must serait de me laisser un petit commentaire ! C’est toujours sympa de savoir ce qu’il y a de bien ou moins bien, et s’il y a une question ou une remarque discutons-en 😉

Notez l'article 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Show Buttons
Hide Buttons